30 janvier 2009

La Playlist Infinie #25 : Gustaf Spetz

D'une insatiable curiosité naturelle, l'arrivée consécutive du haut-débit et de MySpace se sont apparentés pour moi à l'arrivée sur Terre de la réincarnation de Jésus Christ. Conjugués, ces deux-là ont fait de moi un dévot fidèle capable de passer des soirées entières à satisfaire ce Dieu curiosité.

Et en ce vendredi soir, je crois savoir enfin pourquoi j'ai passé tant d'heures à le vénérer.

Quand soudainement, je suis tombé sur la musique d'un certain Gustaf Spetz, j'ai compris. J'ai compris qu'être un des tout premiers français (en tous les cas, c'est ce que ça me dit en googlant son nom) à tendre l'oreille sur la musique d'un petit génie suédois de la pop n'avait pas de prix.

Car, avec un sens de la mélodie qui semble inné, Gustaf - qui vient de sortir son premier album solo, Good Night Mr. Spetz - a tout pour devenir un très grand de la musique pop. C'est magique dès la première écoute : je crois que je vais pas m'en remettre de si tôt.



MySpace de Gustaf Spetz

Aucun commentaire:

Publier un commentaire