10 juin 2011

La Playlist Infinie #41 : Cults


Je ne sais pas ce que j'ai avec les groupes/duo garçon/fille. Ils attirent toujours mon attention plus que les autres. Dans cette rubrique, il y a déjà eu Matt & Kim, Elsiane, The Indelicates, Cloetta Paris, Slow Club.

S'ajoute donc à la liste CULTS alias Madeleine Follin et Brian Oblivion, deux anciens étudiants en cinéma, en couple à la ville qui décidèrent de monter un groupe. Problème : les deux n'ont pas du tout les mêmes goûts. Lui aime le mathcore, Aphex Twin et Squarepusher - malgré un look laissant penser qu'il est resté bloqué à Seattle en 1991. Elle, au contraire, aime l'Americana, des trucs comme Bob Dylan, The Band. La plupart des couples n'auraient pas survécu plus de quelques mois à ce genre de différences. Eux ont persisté, cherchant des points d'accord. Et ils l'ont trouvé lorsque Brian se mit à écouter un album des Ronettes. Ils avaient trouvé : sans le savoir, les deux aimaient la pop 60's. CULTS était né.

Et ils n'ont pas mis longtemps à se faire remarquer. Lily Allen les signa sur son label tout frais et c'était parti. Leur album éponyme est une pure merveille qui raisonne très largement au son 60's qu'affectionne nos deux tourtereaux mais sans aucune nostalgie mal placée. Au contraire, la passion musicale de Brian pour les sons bruts et minimals et la voix boostée à l'énergie pure de Madeleine font de leur musique une partition extrêmement moderne... Et c'est particulièrement évident sur le single Abducted, ma bande-son du printemps en clip ci-dessous...








Aucun commentaire:

Publier un commentaire