26 octobre 2006

La musique de Zach Braff

En l'espace d'un film, l'acteur fou-fou de la série "Scrubs" s'est hissé au rang d'icône de la génération des 25-30 ans. Avec GARDEN STATE, Zach Braff imprimait ainsi sur pellicule toute les peurs, les rêves et la mélancolie d'une classe d'âge, confrontée au chomâge, à la peur de l'engagement, la peur de grandir et d'aimer...

Pour illustrer ses images "pop" et son ton tragi-comique, juste et dicalé à la fois, il avait eu alors recours à une bande originale aux accents pop et folk à tendance parfois électronique : entre Coldplay, The Shins, Iron & Wine, Zero 7 ou Frou Frou, la musique de GARDEN STATE ressemblait à la bande originale parfaite du quotidien de ceux qui ne sont pas encore vraiment adultes mais qui ne sont plus vraiment des ados, de ceux qui doivent bien bosser pour vivre mais qui se sentent encore trop jeunes pour endosser de lourdes responsabilités, de ceux qui ont envie de trouver le grand amour mais qui ont encore envie de s'amuser avec leurs amis etc.

C'est donc assez naturellement que cette BO s'est vendue à plusieurs millions d'exemplaires. Et c'est donc à nouveau assez naturellement que l'on retrouve Zach Braff à la supervision musicale de son nouveau film en tant qu'acteur, THE LAST KISS. Comme le volume 2 de la bande son de GARDEN STATE, cette bande originale regorge de ce son pop-folk à tendance électronique qui avait fait le succès du "volume 1".

Il y a Imogen Heap (chanteuse de Frou Frou) qui hypnotise avec sa voix si particulière et son son électro-pop. Il y a les amis d'enfance de Zach Braff : Joshua Radin, avec son folk mélancolique entre Jeff Buckley, Damien Rice et Simon & Garfunkel, et les Cary Brothers, déjà présents sur GARDEN STATE (Cf. Vidéo ci-dessous). Il y a évidemment Coldplay ("Warning Sign") et leur version américaine, Snow Patrol (la musique de la bande-annonce qui est un peu le thème du film). Il y a Ray LaMontagne et son folk à faire pleurer. Il y a les voix féminines de l'émouvante Rachel Yamagata, de la burlesque Fiona Apple et de la douce Aimee Mann. Il y a le blues teinté de soul de Amos Lee et la voix reconnaissable entre milles de Rufus Wainwright.

En bref, la bande son de THE LAST KISS est encore une fois la bande son idéale pour vous isoler du monde dans un métro bondé en rentrant du taf, pour se délasser au chaud chez soi le week-end ou pour méditer sur sa vie dans les moments de déprime. Car cette BO a le pouvoir de vous émouvoir aux larmes et de vous donner la pêche pour repartir de plus belle...

En attendant peut-être un volume 3 aux aventures mélodiques de Zach Braff...


Le clip du premier extrait de la bande originale : "Ride" de Cary Brothers


Aucun commentaire:

Publier un commentaire