24 juin 2008

M. McConaughey n'est pas qu'une tablette de chocolat

On a tendance à voir aujourd'hui en Matthew McConaughey qu'un adonis blond aux stupéfiants abdominaux, qu'un acteur de comédies romantiques toujours partant pour exposer au monde un buste de Dieu grecque. COMMENT SE FAIRE LARGUER EN 10 LECONS, SAHARA, TWO FOR THE MONEY, PLAYBOY A SAISIR, L'AMOUR DE L'OR... Autant d'odes hollywoodiennes à des abdos bronzés devenus légendaires. Même Matt Damon en a fait sa blague favorite !

Mais c'est oublier une filmographie somme toute de très bonne facture d'où ressortent quelques pépites plus ou moins connues qui démontrent l'immense talent de McConaughey, un acteur qui sait se montrer aussi bon dans la comédie que dans le drame le plus intense...

DAZED & CONFUSED (1993)
Il n'apparaît que 10 minutes dans cette ode à l'innocence de l'adolescence mais il éclipse tous ses camarades dans le rôle d'un ouvrier insouciant qui traîne toujours avec des lycéens ! Sa réplique culte : "C'est ce que j'adore avec ces lycéennes : je vieillis mais elles ont toujours le même âge !" Définitivement cool et lucide...

LONE STAR (1996)
Là aussi, il n'a qu'un second rôle mais sa présence électrise l'écran. Dans ce film indépendant de John Sayles, il incarne un shérif macho, sensible et épris de justice d'une petite ville texane.

LE DROIT DE TUER (1996)
Son premier rôle principal. On peut ne pas cautionner la fin réac de ce film, on est obligé d'admirer l'ENORME performance de McConaughey en avocat déterminé à défendre jusqu'au bout son client noir, assassin des violeurs racistes de sa petite fille. Grâce à sa fougue et sa passion, sa plaidoirie finale est une des plus belles et des plus intense jamais filmée.

ED-TV (1999)
Dans la peau d'un employé de vidéoclub transformé en star de télé réalité, McConaughey excelle. En quidam nonchalant, ce rôle va beaucoup marqué son image de type cool, légèrement macho et beau-parleur mais toujours tellement charmant. C'est à cette époque que commence sa tendance à se balader torse-nu !

U-571 (2000)
La détermination, on la retrouve dans ce thriller sous-marin se déroulant pendant la seconde guerre mondiale. Dans le rôle d'un lieutenant obligé de prendre les reines d'une mission capitale qui dérape, il est éblouissant de conviction et de charisme.

EMPRISE (2001)
Dans ce thriller gothique noir comme l'enfer, il incarne le fils d'un tueur en série qui clamait 15 ans plus tôt tuer au nom de Dieu lui-même. Pour la première fois, McConaughey montre le côté obscur de son âme. Et c'est terriblement troublant et réussi.

LE RÈGNE DU FEU (2002)
Rasé, barbu et voix rauque, McConaughey interprète un militaire du Kentucky débarquant dans une Angleterre devastée par des dragons dans cet improbable mais très bon film de SF. Il conduit son tank comme un cheval. Il parle comme un chartier et s'affirme comme un grand spécialiste des punch-lines qui tuent : "Men, get ready to rock and roll, we have dragons to kill !" Définitivement très très COOL !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire